workshop éco-conception Fileuse Réductions matérielles Scénographie Poly-adaptation compagnie Galilée Reims

Le workshop est conçu autour d’un défi scénographique. Il s’agit en effet pour les participant.e.s d’imaginer un projet d’adaptation d’une scénographie existante et conçue à l’origine pour des espaces équipés, en proposant un dispositif moins gourmand en matière et en volume, dont la vocation serait de pouvoir circuler dans des lieux non-dédiés.

Cette démarche est motivée par au moins deux aspects. Dans un contexte où les œuvres crées ne circulent généralement que très peu, il s’agit d’abord d’augmenter le potentiel de diffusion d’un même spectacle, afin de lui permettre de rencontrer un public plus large. Mais il s’agit aussi de s’interroger sur les limites de cette réduction : jusqu’où, en effet, peut-on réduire une scénographie (ou un projet de scénographie), sans trahir le geste artistique initial ? La version réduite de la scénographie poly-adaptée peut-elle conserver tout le sens et tout le plaisir esthétique de la version grand plateau, ou bien est-elle condamnée à donner lieu à une forme de « sous-spectacle » ? N’est-il pas nécessaire, dans ce processus de réduction, de rompre avec un désir de fidélité par rapport au geste initial, afin d’engager pleinement un nouveau processus de création, né de cette contrainte matérielle ? 

Le workshop a lieu à la Fileuse, friche artistique de Reims, et est encadré par trois intervenant.e.s : Floriane Benetti, scénographe et décoratrice, membre de la Ressourcerie du cinéma, Romain Fohr, Maître de conférences à l’Université Sorbonne Nouvelle et spécialiste des questions de scénographie, et Nicolas Murena, metteur en scène, directeur artistique de la compagnie Galilée. Il accueille jusqu’à six participant.e.s, intéressé.e.s par les questions de scénographie et/ou d’éco-conception dans le spectacle.

Les candidatures sont à transmettre par mail à l’adresse suivante : contact@compagniegalilee.fr

Elles seront composées d’un simple exposé de ses motivations, accompagné d’une brève notice biographique faisant état du parcours professionnel ou étudiant. Dans ce but, une lettre de motivation formelle n’est pas nécessaire : un simple développement dans le corps de mail conviendra tout à fait.

Date limite de retour : 19 avril 2024

Alternatives théâtrales : « La scénographie et les (trop) vastes enjeux de la transition écologique : La scénographie et les (trop) vastes enjeux de la transition écologique – Alternatives théâtrales (alternativestheatrales.be)

Peter BROOK, « Le théâtre brut », dans L’Espace vide, Éd. Seuil, coll. « Points essai », 2014, p. 91-129.

François DELOTTE, « Le collectif 17H25. L’éco-conception de décors d’opéra », AS-Actualité de la Scénographie, 2022 : Le Collectif 17 h 25 – L’écoconception de décors d’opéra (revue-as.fr)

Sandrine DUBOUILH, « La condition écologique. Les bonnes pratiques en scénographie, des solutions à un problème mal posé ? », Théâtre public, n°247, 2023.

Romain FOHR, « Concevoir un décor écoresponsable au cinéma et au théâtre », Double jeu, 18 | 2021, p. 185-198.

Thierry LEONARDI, « Créer des décors dans un monde fini et sous contraintes », dans Rendre le spectacle durable pour rester vivant », Éd. La Scène, 2024, p. 60-65.

Thibault SINAY, « Poser un pied dans le réel des scénographes », dans Rendre le spectacle durable pour rester vivant », Éd La scène, 2024, p. 60-65.

Union des scénographes, « Manifeste de l’éco-scénographie » : UDS_Manifeste-de-léco-scénographie.pdf (uniondesscenographes.fr)

Antoine VITEZ, « L’abri ou l’édifice », dans Le Théâtre des idées, Éd. Gallimard, Coll. « Pratiques du théâtre », 2015, p. 88-93.